Avez-vous
une question ?

Documents

Devis en ligne

Affiliation

Mes dossiers

Salary Online

Salary System

Congé parental Corona pour les indépendants

18 juin 2020

Dans notre article du 5 mai 2020, nous vous parlions du congé parental coronavirus destiné aux salariés. Sachez que ce congé est également possible pour les indépendants ! Les parents qui ont le statut d'indépendant pourront à présent prendre un congé parental Covid-19 pour les mois de mai à août 2020. Vous pouvez d'ores et déjà introduire le formulaire de demande auprès de votre caisse car le conseil des Ministres a approuvé cette allocation parentale temporaire pour les travailleurs indépendants. Toutefois, toutes les instructions et modalités ne sont pas encore connues à l'heure où nous écrivons mais ci-dessous vous trouverez un aperçu des conditions déjà fixées. Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ce congé parental ? o Etre indépendant à titre principal o A la suite de la crise du Covid19, le travailleur indépendant a été amené à réduire son temps de travail pour s'occuper d'un ou de plusieurs enfants. o Etre parent d'un enfant de moins de 12 ans (ou ayant son 12ème anniversaire en 2020) ou de moins de 21 ans si l'enfant est porteur d'un handicap. o Le congé devra être pris au cours de la période allant du 1er mai au 31 août 2020 inclus. o Ce congé ne sera pas déduit de la durée maximum du congé ordinaire d'aidant proche indépendant. o L'indépendant ne doit pas avoir bénéficié du droit passerelle durant les mois de mai à août 2020. Quel est le montant de l'allocation ? Les indépendants percevront une allocation s'élevant à 532,24 euros par mois ou de 875 euros par mois si la famille est monoparentale. Ce montant correspond au montant prévu par la réglementation concernant les aidants proches indépendants qui réduisent de moitié leur temps de travail pour prendre soin d'un proche hospitalisé par exemple. Nous vous rappelons que cette indemnité s'adresse aux indépendants qui poursuivent leurs activités de mai à août 2020 mais qui réduisent leur temps de travail pour s'occuper de leur enfant. Celle-ci n'est donc pas cumulable avec le droit passerelle.

Articles récents

Restez informés en suivant nos actualités.

Envie de recevoir nos actualités dans votre boite mail ?